Le président du CNDH reçoit l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger

ALGER – Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Abdelmadjid Zaalani a reçu, jeudi, l’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, Li Jian, avec lequel il a évoqué les relations historiques solides entre les deux pays, indique un communiqué du Conseil.

La rencontre a permis aux deux parties d'”évoquer les relations historiques solides entre l’Algérie et la Chine”, précise le communiqué. A ce propos, M. Zaalani a affirmé que “l’Algérie qui partage avec la Chine plusieurs positions sur des questions importantes, joue un rôle pivot en sa qualité de membre du Conseil onusien des droits de l’Homme, en faveur des causes justes et du principe du droit des peuples à l’autodétermination”.

Les deux parties ont également discuté de “la vision commune de leurs pays respectifs en matière de réalisation du développement durable sur la base du principe participatif et selon l’approche qui affirme que l’individu doit s’acquitter de ses devoirs envers les autres”, considérant que “la priorité pour les deux pays amis, l’Algérie et la Chine, est de réaliser le développement durable pour jouir du droit à une vie digne”.

L’accent a été mis, lors de cette rencontre, sur “la nécessité d’approfondir le partenariat et d’échanger les expériences dans le domaine des droits de l’homme entre le CNDH en Algérie, la Fondation des droits de l’homme et l’Institut de recherche en matière de droits de l’homme en Chine”.

Dans le même sillage, l’ambassadeur de Chine a affirmé que l’Algérie était “un pôle important dans le continent africain et un allié stratégique de la Chine dans la région”, relevant la nécessité d’établir “tous les aspects de la coopération conformément à cette approche”.

ALGÉRIE PRESSE SERVICE