Rencontres bilatérales entre M. ZAALANI et des Présidents d’Institutions Nationales Arabes des Droits de l’Homme

Le Président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), M. Abdelmadjid ZAALANI, a tenu, en marge de sa participation aux travaux de la Conférence internationale organisée au Caire sur “La solidarité internationale et le plan de 2030 pour le développement durable-centralité de l’objectif 16 : paix, justice et institutions fortes”, des rencontres bilatérales “fructueuses” avec des présidents de plusieurs Institutions Nationales Arabes des Droits de l’Homme.

La participation de M. ZAALANI aux travaux de la conférence internationale a été couronnée par la tenue de rencontres bilatérales fructueuses, et ce, en marge des travaux de cette conférence organisée au Caire par le Réseau Arabe des Institutions Nationales des Droits de l’Homme et le Comité National des Droits de l’Homme de l’Etat du Qatar, en coopération avec la Ligue arabe et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et ESCWA, en présence de représentants d’instances relevant des Nations Unies, dont les travaux ont été clôturés lundi dernier.

A cette occasion, le président du CNDH a rencontré des présidents de plusieurs Institutions Nationales Arabes des Droits de l’Homme, entre autres, l’ambassadrice Moushira Khattab (République Arabe d’Egypte), M. Fady Gerges (République du Liban), M. Rifaat Mirghani Abbas El-Amine (République du Soudan) et M. Salam Ahmad (République Islamique de Mauritanie).

Il a été convenu lors de ces rencontres de “l’élaboration d’avant-projets, en prévision de la conclusion de mémorandums d’entente et de coopération et de conventions sur l’échange de documents référentiels et d’expériences, et l’établissement d’une coopération durable dans les domaines liés aux droits de l’Homme.

Ces rencontres ont permis d’examiner les statuts des dites institutions, entre autres thèmes spécifiques, tels les meilleurs moyens d’intervention des institutions nationales des droits de l’Homme en faveur des catégories démunies et des habitants des zones d’ombre.

Il a été convenu également de la mise en place, à l’avenir, d’une plateforme consacrée à l’examen des dossiers traitant de sujets liés aux droits de l’Homme.

En marge de la conférence, “une longue séance de travail a réuni le Président du CNDH et le secrétaire général de la commission nationale des droits de l’Homme de l’Etat du Qatar, également secrétaire général du réseau arabe des institutions nationales des droits de l’Homme, Soltane Ben Hassan Jamali, au cours de laquelle les deux responsables ont évoqué le programme d’action futur portant sur la conclusion de mémorandums d’entente, de coopération et l’organisation d’activités bilatérales, notamment un atelier du réseau arabe prévu en mai à Alger, dont le thème et les objectifs seront définis par le Conseil national.